Les GROS CAILLOUX de sa vie

Publié le par Lutecia

Un vieux professeur était chargé de former une classe de dirigeants sur la planification efficace de son temps. Ce cours ne constituait qu'un des ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n'avait qu'une heure pour "faire passer sa matière". Il regarda ses élèves un par un, puis leur proposa de réaliser une expérience.

De dessous la table qui le séparait de son auditoire, le vieux prof sortit un immense pot de verre de plus de 4 litres qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda :

- Est-ce que ce pot est plein ?

Tous répondirent : "Oui".

Il attendit quelques secondes et ajouta : "Vraiment ?". Alors, il se pencha de nouveau et sortit un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s'infiltrèrent entre les cailloux… jusqu'au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et réitéra sa question :

Est-ce que ce pot est plein ?.

Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L'un d'eux répondit : "Probablement pas!".

"Bien !" répondit le vieux prof. Il se pencha à nouveau et cette fois, sortit un sac de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il redemanda:

- Est-ce que ce pot est plein ?.

Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent : "Non!". "Bien !" répondit le vieux prof. Et comme s'y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d'eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu'à ras bord.

Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda : "Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?"

Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondit : "Cela démontre que même lorsque l'on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire.

"Non" répondit le vieux prof. "Ce n'est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : Si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite".

Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de ces propos. Le vieux prof leur dit alors :

- Quels sont les gros cailloux dans votre vie ? Votre santé ? Votre famille? "Vos ami(e)s ? Réaliser vos rêves ? Faire ce que vous aimez ? Apprendre ? "Défendre une cause ? "Vous relaxer ? Prendre le temps…? Ou… tout autre chose ? Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir… sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie. »

Alors, n'oubliez pas de vous poser à vous même la question : "Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie ?" Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)". D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire.



Suite à cette belle métaphore, voici alors mes GROS CAILLOUX :

- Retrouver l'homme que j'aime. Oh, il n'est pas bien loin. Il est là, à mes cotés, tous les jours. Mais, il mêne un combat contre lui-même que je sais difficile mais  j'ai  l'impression que  celui-ci  nous  éloigne malheuresement l'un de l'autre.  Il est  différent  de  celui que  j'ai  connu  et  dont  je  suis  tombée  amoureuse.  J'aimerais tant retrouver cet homme-là.

- Transmettre à  mon fils les valeurs importantes à mes yeux : l'Amour de soi et des autres, le respect, la tolérance, le courage, l'indépendance...

- Retrouver mon autonomie

- Offrir un bel avenir à mon fils

- Leur prouver tous les jours que je les aime si fort

Et vous, quels sont les GROS CAILLOUX de vos vies ?

Commenter cet article

lena 13/04/2010 09:01


pour moi: me reconstruire pour pouvoir aider mon entourage tout en ne m'oubliant pas!


edelweiss 22/07/2009 00:35

oups,je vois ce post bien en retard,bien que je connaissais ce texte,pour mart,je crois que pendant de nombreuses années,j'ai pensée faire plaisir aux autres,pour que l'on m'aime...au résultat,je m'aperçois qu'on a bien profiter de moi,et quand j'en ai pris conscience,je me suis mise a penser a moi même,ma vie m'appartiens et je veux mériter de la joie du bonheur,connaitre un vrai amour...plein de bonheur en fait en tout domaines,bisous

Krys 30/05/2009 07:47

Pendant des années mes "gros cailloux" c'était les autres, je donnais sans compter, de tout mon être. Et puis un jour tout à basculé, j'ai eu un déclic et maintenant mon "gros caillou" c'est moi et mon équilibre de vie. C'est assez étonnant n'est-ce pas ? Et pourtant c'est en pensant à moi et à mon bien-être que j'arrive à mieux donner aux autres, sans m'en rendre compte. Au début j'ai pensé que j'étais égoïste mais le temps m'a prouvé combien j'avais raison d'agir ainsi. Prendre soin de moi pour mieux servir les autres.
Je suis surprise de me retrouver sur ce blog alors que nous ne nous connaissons pas. Je n'ai pas souvenir d'avoir vu un message de toi sur mon blog et pourtant j'aurai bien aimé car je trouve que ton blog vaut la peine qu'on s'y arrête.
Bonne journée et ... à bientôt... peut-être...

Lutecia 28/06/2009 16:05


Merci Krys pour cette très belle façon de voir SES GROS CAILLOUX. Je partage aussi ta vision. S'aimer  et se respecter soi-même pour aider et aimer  au plus juste les autres  !
Je viendrai  te lire bientôt, promis !


desespere 06/03/2009 23:27

Bonsoir Lutécia,
Avant toute chose j’aimerai te dire que ton blog est vraiment très encourageant et très réconfortant.
J’ai pu lire que vous étiez une nouvelle Maman voila pourquoi je vous pose cette question
Ce que tu as l’air de vivre, à savoir, tes craintes tes peurs tes angoisses ressemblent étrangement aux miennes. Avoir toujours la peur de faire mal ou de mal faire me procure toujours des angoisses. Seulement à la différence de toi, moi je suis un homme, nouvellement Papa (apparemment toi tu es une nouvelle Maman…). Sache que j’aime comme un fou la Mère de mon Bébé ainsi que mon Bébé. Mais comme pour toi apparemment l’arrivé de Bébé a transformé les rapports que j’avais avec ma conjointe. Et pourtant, Hélas, Dieu seul sait à quel point je peux l’aimer. Malheureusement, je ne sais pas si elle, elle le sait? Mon amie pense que j’ai véritablement changé. Changé d’accord, on évolue obligatoirement avec le temps, mais elle-même n’a-t-elle pas pu changée? Et pourtant je l’aime toujours plus chaque jours, c’est pour moi la Femme de ma Vie, je n’en désire aucune autre. Pourtant il y a un hic dans cette histoire qui pourrait sembler idyllique, c’est que depuis que l’ont est parents nos rapports intimes sont aux points morts. Ceci n’est pas de la faute de mon amie (je ne le pense pas, j’espère,lol) .Il faut que j’avoue que pendant un certain temps (après la naissance de Bébé) moi-même je n’étais pas très porté sur la chose. Mais justement maintenant que je le redeviens, je ne sais plus comment faire pour réactiver sa libido. Je n’ose plus faire le premier pas, de peur quelle me repousse. Etant une nouvelle Maman si vous pouviez me donnez des conseils pour que mon Amour de ma Vie aie envie à nouveau de moi ….Je vous en remercie déjà par avance.
BONNE SOIREE

Lutecia 11/03/2009 19:30


Cher Désespéré,

Tu me poses là une question bien délicate !!Déjà, félicitation pour votre petit bout. J'espère que comme nous, vous êtes des parents comblés ! Maintenant, je ressens beaucoup d'Amour dans tes
paroles envers ta femme, et il n'y a pas de raison que la grossesse et la venue de votre bébé aient changé ses sentiments envers toi !!
As tu abordé avec elle le sujet de vos relations intimes ? Si je comprends bien dans ce que tu dis, au départ c'était toi qui n'avait plus de libido et maintenant ce serait elle ! Pas simple.
Peut être y a t il une raison particulière ? Est elle en forme physiquement ? Est elle stressée ? Peut-être a t elle aussi des angoisses liées à sa grossesse et à la transformation que son corps a
dû subir ? Je crois que tu trouveras la réponse auprès d'elle. Mais je pense avant tout que la communication, votre compréhension et votre amour sont vos meileurs atouts pour traverser ensemble
cette période.

Reviens quand tu veux, tu es le bienvenu, et ne sois pas désespéré, tout finira par rentrer dans l'ordre, j'en suis sûre (minounours) !