Oser prendre des risques

Publié le par Lutecia

Risquer


Rire, c’est risquer de paraître fou ;
Pleurer, c’est risquer de paraître sentimental ;
Rechercher les autres, c’est s’exposer aux complications ;
Dévoiler ses sentiments, c’est risquer de montrer sa vraie nature ;
Traîner ses idées, ses rêves devant la foule, c’est risquer de les perdre ;
Aimer, c’est risquer de ne pas être aimé en retour ;
Espérer, c’est risquer le désespoir ;
Essayer, c’est risquer l’échec.

 

Mais il faut prendre des risques car ne rien risquer c’est plus hasardeux.
Celui qui ne risque rien, ne fait rien, n’est rien.
Il peut éviter la souffrance et la tristesse
mais il ne peut apprendre le vrai sens des sentiments,
du renouvellement, de la sublimation, de l’amour de la vie.
Enchaîné par ses certitudes, il est esclave, il a abandonné la liberté.
Seul celui qui risque et se risque est libre…


Albert Coccoz


Voilà un poême que j'affectionne particulièrement car il est si riche de vérités !


Rien de pire que de se sentir faire du sur-place, de ne pas avancer vers ses aspirations et ses rêves, de se sentir pieds et mains liés par une cordelette invisible nommée la "peur de l'Echec"....



Prendre des risques, c'est s'exposer à une possibilité d'échouer.

Mais cela ne reste qu'une possibilité parmi d'autres, dont celle de la réussite !

Et en quoi échouer est il si grave ? Les enjeux sont ils aussi importants ? Mettent ils notre vie en danger ?


Non ?


Alors


Prenons le risque de paraître stupide, Rions !

Prenons le risque de paraître faible, Pleurons !

Prenons le risque de nous engager, Allons vers l'autre !

Prenons le risque des moqueries, Exposons notre opinion !

Prenons le risque de la mort, Vivons !


Osons tout simplement de prendre des risques !

Publié dans Réflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article