Loi des séries : un enseignement ?

Publié le par Lutecia


Le 1er juin dernier, disparition dans l'océan atlantique du vol AF447 Rio-Paris (Airbus 330). 228 disparus.  Ce matin, presque un mois plus tard, crash en mer d'un airbus 310 au large des Comores. 153 passagers.

D'aucun serait tenté de penser tout de suite à la fameuse loi dite des séries. Cette bien controversée loi qui régirait l'enchaînement d'évènements improbables dans un temps suffisament court pour être remarqué de façon notable.

Certains y voient la probabilité, rare mais pas nulle, de survenue d'un tel enchaînement, d'autres avancent que derrière cette loi se cache une erreur d'observation et de perception de la réalité (lire un article intéressant sur ce sujet), et enfin d'autres soupçonnent intérieurement l'intervention d'une force funeste ou bien heureuse (appelée chance ?) reliant chacun de ces évènements. Il y a sans doute d'autres théories avancées et j'avoue ne pas avoir vraiment fait le tour de la question.

Je m'interroge simplement. Je pense que les séries noires des actualités, nos contrariétés répétées au quotidien sont peut être le smoothie de toute ces théories et que l'une n'exclut pas l'autre. Le facteur "psychologie/émotion" joue sans doute un grand rôle dans cette notion de loi puisque par nature, je pense que nous sommes plus réceptifs à des évènements tragiques ou sources de colères.
Néanmoins faut il rester insensible au(x) message(s)  reçus par notre  conscient  de  ces  dites "séries".  Loin de moi l'idée de sous-entendre qu'une force surnaturelle dirait "Allez, faisons se crasher 2 ou 3 petits avions pour que ces chers humains prennent conscience qu'il est temps de faire réviser tous leurs appareils" ou "Allez, un p'tit tremblement de terre ici et un autre par là, ils penseront peut-être à mettre en place des procédures d'alertes aux populations plus efficaces" !
Non, néanmoins, c'est souvent suite à ce type de drame que les choses bougent le plus efficacement (ex AirFrance qui fait changé tous les tubes de Pitot sur les appareils de sa flotte dans les 10 jours qui ont suivi le drame du vol AF447).

Il en ira peut-être de même dans nos vies de tous les jours si nous restons ouverts aux "bonnes" ou "mauvaises" séries, en tout cas que nous percevons comme telles. Ce n'est peut-être pas de la fatalité, il y a sans doute une explication rationnelle sous-jacente à tous ces évènements, une relation de cause à effet existe certainement. Mais s'il y avait un enseignement à y débusquer ? un message-conseil à détecter et à mettre en oeuvre ? Et si ces séries d'évènements, disons contrariants voire parfois dramatiques, voulaient signifier "Cesse de te plaindre et réagis !" ??

Publié dans Réflexion

Commenter cet article

ANGES 01/07/2009 02:35

bonjour, très intéressant ton blog !

Pour parler de cette loi des séries, pour ma part je pense que le hasard n'existe pas, et que c'est la peur qui provoque les drames. Surtout lors des informations, ou les images cibles souvent les émotions ! la loi des séries ? C'est certain si on arrêtait seulement de nous faire peur !

Lutecia 01/07/2009 20:12


Bonsoir Anges, donc si je comprends bien ta théorie, nos peurs engendreraient des catastrophes, qui relayées et amplifiées par les médias, alimenteraient en retour nos peurs: et la boucle est
bouclée ! Cela me fait penser aux fondamentaux de la Loi de l'Attraction (Tiens, encore une loi !!!):  on  attire à soi  que ce  dont à quoi on pense.
Pourquoi pas ? j'en suis aussi de plus en plus convaincue.

D'autres théories ?