Devenez votre metteur en scène

Publié le par Lutecia

Ce matin vous vous être pris la tête avec votre collègue Magali. Jusqu'à présent vous aviez réussi à conserver une entente cordiale mais ce matin, la situation vous a échappé à toutes les deux, et les mots ont dérapé. Vous avez échangé des propos qui ont dépassé un peu le cadre de la situation.

Bilan des courses: vous n'arrêtez pas de ressasser cette conversation et revoyer sans arrêt la scène. En tout cas, vous êtes bien tourmentée et contrariée, et vous avez du mal à penser à autre chose.

Pour soulager un peu ce sentiment, il vous faut prendre du recul par rapport à cette scène et à la représentation mentale que vous en avez gardé.

Pour cela, une petite astuce.

Le concept  :  devenir metteur en scène de ses propres représentations mentales.

Cela va vous permettre d'appliquer la technique du "brouillage"  qui  permettra  d'enlever  à votre représentation son effet paralysant  (anxiété,  doute,  depression...). 

En quoi cela consiste-t-il ?

En y repensant, revoyer la scène comme si vous étiez derrière la caméra. Ce n'est plus vous qui vous disputez avec votre collègue mais une actrice.
Maintenant, au lieu de voir la scène de façon très claire, très précise et en couleur, vous voulez la voir  brouillée,  l'image saute de temps en temps (la réception semble mauvaise), et en noir et blanc  ! Comme pour un vieux film dont la bande 8 mm est un peu défraichie.
Ajoutez à cela une bande sonore complètement ridicule pour la situation, imaginons Les Forbans  "Chante, chante, danse et mets tes baskets, Chouette c'est sympa tu verras, Viens surtout n'oublie pas, Vas-y ramène-toi et tout le monde chez moi". Bon vous avez plus ridicule, lâchez vous !!.
Maintenant, occupez vous du "Méchant" (Magali qui n'a pas apprécié que vous lui transmettiez le dossier X avec 30 mn de retard). Voyez la parler au ralenti. En accélérer ! Avec une voix de crécerelle, avec une voix d'homme bien viril !
Imaginez la habillée en Brenda et faire de la pub pour le ticket à gratter de la fdj. Avec son énorme chapeau rose bonbon et son air idiot.

Vous souriez ?

Voilà, vous être en train de prendre du recul par rapport à la situation et je suis sûre que vous vous sentez déjà un peu mieux.
Continuez votre scénario interieur et agrémentez le à votre guise ! Soyez Imaginative !






Commenter cet article