L'avenir, tu n'as point à le prévoir...

Publié le par Lutecia

Très chers amis lecteurs,

 

Je reviens vers vous après un mois d'absence si j'en réfère à la date de mon précédent billet.

 

Un mois de questionnements, de tâtonnements, "où vais-je? ", "qui suis-je ?",...d'hésitations, de frustrations, d'illusions. J'ai finalement accepté ces dernières comme pouvant être des pièces importantes de mon puzzle géant : ma vie.

 

Et puis, quand même, ce maudit virus qui m'accompagne depuis plus d'une semaine, m'accaparant toute étincelle d'énergie...

 

Mais, je reviens forte d'une conviction. Je n'aurai jamais trouvé de mots plus justes que ceux d'Antoine de Saint-Exupéry pour l'exprimer, alors....les voici :

 

Préparer l'avenir ce n'est que fonder le présent.

Il n'est jamais que du présent à mettre en ordre.

À quoi bon discuter cet héritage.

L'avenir, tu n'as point à le prévoir mais à le permettre.

 

Citadelle, Antoine de Saint-Exupéry, éd. Gallimard.

 

Belle et douce soirée à vous.

 

Les-foins-sont-coupes-a22723098

 

Photo de Bernicoton

 

Publié dans Introspections

Commenter cet article