Que devez vous supporter ?

Publié le par Lutecia

Votre vie vous semble pesante en ce moment ? Vous rencontrez peut-être une difficulté ponctuelle qui vous demande beaucoup d'énergie. Pourtant, vous avez déjà affronté ce type de difficulté dans le passé mais vous n'avez pas souvenir d'avoir ressenti une aussi grande perte d'énergie.

Biensûr votre situation actuelle et celle passée sont sans doute très différentes. La solution idéale serait, bien entendu, de résoudre ce problème, mais selon le cas, cela prendra plus ou moins de temps.
Savez vous, qu'à défaut de pouvoir le résoudre dans l'immédiat, il existe un moyen de soulager cette sensation de pesanteur, cette sensation qu'en ce moment, votre vie vous échappe ?

Pour cela il vous faut prendre conscience d'une chose :
Selon votre degré de tolérance, vous avez pris l'habitude, avec le temps, de supporter un certain nombre de désagréments, que ce soit dans votre milieu familial ou dans votre sphère professionnelle.

Réfléchissez un peu.

Peut-être acceptez vous une relation amoureuse peu satisfaisante ?
Peut-être supportez vous les piles de dossier de votre conjoint entassées sur la table du salon depuis plusieurs jours.
Peut-être vous accomodez vous de votre vieux canapé avec son ressort cassé ?

Mais savez vous que tolérer les frustrations (1er cas), les sources d'irritation (2ème cas) et les désagréments (3ème cas), qu'ils soient de votre fait (c'est à dire issus de votre propre comportement) ou de celui de votre entourage, peut pomper votre énergie.

La solution est donc simple : il vous suffit de repenser une bonne partie des "tolérances que vous vous imposez". De prendre conscience de celles que vous subissez et de vous en débarasser, car rien ne vous oblige à endurer de telles contraintes.

Attention ! Je ne prône absolument pas l'"intolérance" qui, pourrait bien au contraire, être source de tracas supplémentaires !

Comment y parvenir ?

1/ Pensez à différentes choses, au moins cinq, que vous devez supporter, que vous avez appris à tolérer avec le temps.

2/ Essayer d'identifier la raison de votre "tolérance". Que cela cache t il ?
ex : vous acceptez une relation amoureuse peu satisfaisante peut-être par peur de vous retrouver seul(e)
ex : vous acceptez le désordre de votre conjoint peut-être pour qu'il ne vous reproche le vôtre
ex : vous ne changez pas votre canapé avec son ressort cassé car vous êtes trop attaché(e) aux souvenirs qu'il vous évoque

3/Qui en est à la source ? Identifiez et accepter votre part de responsabilité.

4/Que peut-il être fait pour améliorer la situation.
ex pour le 1er cas : expliquer à votre partenaire ce que vous attendez de votre relation ou mettez y un terme
ex pour le 2ème cas : demander à votre conjoint de ranger en allant ses dossiers et ranger également vos affaires
ex pour le 3ème cas : Demander à votre conjoint ou à vos amis de vous aider à choisir un nouveau canapé

4/ Enfin, remarquez les effets des changements entrepris.

Vous considerez peut-être qu'il s'agit de se créer des problèmes qui n'existaient pas, puisqu'àprès tout, vous vous étiez bien accomodé(e) de ces situations jusqu'à présent. En quoi cela vous permettrait il de récupérer un peu d'énergie et de donner un nouvel élan à votre vie ?
Commencez simplement de façon graduelle, préoccupez vous de ce qui sera le plus simple et le plus rapide à "régler" même si l'apport pour vous ne sera même que minime.
Mais, en "reprenant en main" une partie de votre vie, vous aurez l'impression de reprendre le contrôle de celle-ci, de lui donner la direction que vous souhaitez et non plus de subir les évènements. Vous éprouverez alors à nouveau une sensation agréable et un regain d'énergie.

Pour vous aider à mettre en pratique cette méthode, j'ai créé le document suivant téléchargeable gratuitement en cliquant sur l'image:

A vous de jouer !

Commenter cet article

Liliane 06/02/2010 14:57


Bonjour Lutecia,

je découvre ton espace avec ces textes pleins de sagesse et bons conseils,merci de ces partages,je reviendrais te lire avec plaisir.
Amicalement.
Liliane.


Lutecia 06/02/2010 15:11


Merci Liliane pour ton gentil message. A bientôt alors.