Comment retrouver la "niaque" ?

Publié le par Lutecia

Je ne sais pas si c'est la chaleur, mais ces derniers jours n'ont pas été terribles du tout.

 

Grosse fatigue, perte d'énergie et surtout grosse baisse de motivation, à tel point que je ne voulais même plus entendre parler d"objectifs".....j'en avais marre de me mettre la pression. C'est comme si mon cerveau avait réclamé un black out total, des vacances avant l'heure en somme.

 

Aujourd'hui j'ai envie de retrouver un peu de niaque, et oui parce que les vacances c'est pas pour encore, et je sais que je peux encore avancer dans mes projets pendant ces quelques semaines si je m'en donne les moyens.

 

Mais comment me rebooster ?


Si baisse de motivation il y a, zone de confort sûrement atteinte..

 

Zone de confort, kezaco ? Mais si, vous savez, la zone de confort c'est l'état émotionnel dans lequel on se sent bien, on ne ressent pas de crainte particulière, on se contente de ce que l'on a et souvent on se trouve des tas d'excuses pour y rester. Tenez, moi je suis restée 10 ans dans ma zone de confort "ne pas conduire" car cela m'évitait toute peur !

Le problème, c'est qu'on l'apprécie bien notre zone de confort, bah oui nous ne sommes pas des masochistes non plus !

Il est alors parfois difficile de se faire violence pour en sortir - et comment dire - l'agrandir ? Car heureusement il s'agit d'un territoire qui peut s'étendre à l'infini, les seules limites étant celles qu'on lui impose.

 

Avoir des projets, vouloir atteindre son objectif nécessite de sortir de sa zone de confort car il y a toujours une part de cet objectif qui demande que l'on relève un défi envers soi-même. Je crois que pour retrouver un peu de motivation à étendre sa zone de confort, il faut prendre conscience que dans l'étape où nous sommes de notre projet, le territoire que nous avions précedemment agrandi est maintenant devenu une nouvelle zone de confort et qu'il est temps de se retrousser les manches pour repousser à nouveau les frontières !

 

Se lancer un défi

 

Et pourquoi pas ? Pourquoi ne pourrions nous pas nous auto-motivé en nous lançant à nous même un défi en lien avec notre objectif ? Mais attention, pas n'importe comment ? Je ne me lancerai jamais le défi de conduire les 400 km qui nous séparent de notre futur lieu de vacances ! Il faut que ce défi soit défini comme un objectif, selon la méthode SMART voire SMARTVP comme je l'avais décrit dans l'article "Plus jamais sans mon objectif  SMART". En bref, ce défi doit être clairement défini et spécifique à l'objectif fixé, il doit biensûr être réaliste et ne doit en aucun cas nous mettre en danger ou qui que soit d'autre. Très important, ce défi doit être réalisé en rapport avec nos valeurs sinon...

 

Donc, si demain vous deviez vous lancer un défi, quel serait-il ?

 

Se créer une mini-compétition

 

Rien de tel que de se rebooster un moral de gagnant en participant à une mini-compétition ou à un mini-concours entre proches ou amis par exemple. Vous n'arrivez pas à perdre ce dernier kilo ? Je suis sûre qu'il y a bien une personne de votre entourage qui souhaite également en perdre un ! Allez hop ! 10 jours pour le perdre et dans 10 jours on monte sur la balance ! Plus de motivation pour envoyer ses CV et lettre de motivation ? A celui ou celle qui en enverra 25 dans le meilleur délai...bref à vous d'être imaginatif !

Biensûr cela sous-entend d'être au moins deux et que l'esprit reste bon-enfant car l'idée est de se motiver à plusieurs et non pas de rabaisser l'autre.

 

On peut ne pas avoir l'esprit de compétition mais parfois un peu d'émulation ne peut pas nuir à notre motivation !

 

 compétition

Photo de Mojo75

 

 

 

 

Publié dans Je me Motive

Commenter cet article