Dépend il de nous d'être heureux ?

Publié le par Lutecia

C'est sur cette question que se sont penchés il y a quelques jours des miliers de lycéens lors de leur épreuve de philisophie (série S). Mon Dieu, qu'est ce que j'aurais bien pu dire si j'avais eu à plancher là-dessus pendant 4 heures ?!

 

D'abord je me serais interrogée sur la notion de "Bonheur". Mais qu'est ce que c'est que ce truc après quoi tout le monde court ?

Est que "mon" Bonheur peut  être le même que celui de mon voisin ? Le ressent-on de la même façon ?

Est ce un état de grâce ? Une paix intérieure ? Une vie sans trouble, sans anicroche, sans problème ? ou le bonheur résulte t-il de nos désirs comblés ?

 

Pour moi qu'est ce que le Bonheur ?

Que tous mes proches soient en bonne santé et heureux. Jusqu'à aujourd'hui, et je touche du bois, je n'ai jamais été confrontée à la maladie ou au décès des personnes que j'aime le plus au monde. "Ma maladie", je saurai gérer, mais je serai complètement désemparée si cela devait toucher un membre de ma famille.

ALors si le Bonheur résulte de l'accomplissement de nos désirs, alors oui je suis heureuse car le mien est comblé.

 

Etonnamment, mes désirs non-comblés ne me rendent pas plus malheureuse. Peut-être parce que mes désirs les plus primaires, ceux nécessaires à ma survie, sont également comblés : j'ai un travail (que j'aime) qui me permet de manger tous les jours à ma faim, d'avoir un toit sur la tête, un lit douillet dans lequel me reposer. Je vis avec l'homme que j'aime et nous avons un merveilleux petit garçon.

 

Mais tout cela me paraît si fragile, parce que je sais qu'un jour un vilain nuage viendra obscurcir mon ciel bleu. A ce moment-là, il sera question de tenter de rétablir un équilibre entre des "instants" de bonheur, qu'il faudra savourer seconde après seconde, et des moments plus durs, sombres. Je le sais, je le sens.

 

Alors le bonheur dépend il de nous ?

Notre seul pouvoir est d'apprécier tout le positif de notre vie. A coté de cela, il faut gérer les aléas : la maladie, l'accident, la tempête, le déchirement, la séparation, le décès...et construire son Bonheur jour après jour  comme on le peut.

 

 cocc

Photo de Stéphane Picot

Publié dans Réflexion

Commenter cet article

Picot 10/08/2010 17:35


Bonjour :)
Non seulement le texte est Magnifique mas je suis d'autant plus fier car cette photo de coccinelle est ... de moi même :)

Un grand Merci pour l'avoir apprécié et pour avoir laissé mon nom en dessous :)

Cela fait parti de mes petits Bonheurs également :)
Comme quoi ... il ne faut pas grand chose :)

Bien Amicalement

Stéphane Picot


Lutecia 14/08/2010 21:54



Bonjour Stéphane,


Alors je suis moi-même heureuse de t'avoir fait ce petit plaisir ! j'ai toujours un coup de coeur pour les photos que j'utilise pour illustrer mes articles. Donc Merci pour cette belle coccinelle
!


Bien amicalement


Lutecia